Affiche Tout est permis mais tout n'est pas utile

Daniel Darc s’est éteint brutalement le 28 février dernier. Depuis plus d’un an, il s’entretenait régulièrement avec le journaliste Bertrand Dicale, qu’il avait choisi pour l’accompagner dans la rédaction de son autobiographie Ils approchaient de la fin de la première étape de leur travail, ayant presque terminé les longues discussions au cours desquelles Daniel Darc racontait sa vie, son enfance, l’aventure de Taxi Girl, ses années sombres d’excès et d’errance artistique, sa conversion au christianisme, sa renaissance de chanteur, la popularité et le respect dont il jouissait depuis quelques années auprès du public et des professionnels... « Maintenant, c’est à moi d’écrire », disait-il à la veille de sa mort. Il devait reprendre lui-même la transcription de ses entretiens avec Bertrand Dicale. Et c’est alors qu’il a disparu. En accord avec la famille et les proches de Daniel Darc, ce sont ces entretiens qui sont maintenant publiés, sous le titre qu’il avait lui-même choisi, Tout est

Ecrit par : Daniel Darc

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Tout est permis mais tout n'est pas utile" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes