Livre Une balle, à peine, perdue

5.0/10
Boite de  Une balle, à peine, perdue
  • 207 pages

Cinquième roman d'un auteur connu pour savoir conjuguer humour et intrigue policière. Le héros, ici, s'est mis dans la tête qu'il lui fallait vraiment commettre un meurtre pour satisfaire les "personnalités responsables de la sélection des oeuvres littéraires de nature fictive"" à paraître dans la revue ##Alibis##; les dites personnalités étant, selon lui, très à cheval sur le réalisme. On voit que l'oeuvre n'est pas seulement policière et épistolaire, mais que l'auteur se paie aussi la tête de quelques personnalités (Stanley Péan, etc.) du petit monde littéraire québécois. [SDM].

0
0
0
0

Les critiques & échangesDiscussions et débats sur ce livre

Auteurs :