Affiche Une Histoire intellectuelle de la démocratie

La première guerre mondiale fut un combat inextricablement national et politique, et la victoire de 1918 fut également perçue comme le triomphe définitif de la liberté et de la démocratie contre l'agression et l'autoritarisme. Mais d'autres postulants, dynamiques et conquérants, à l'alternative politique de la démocratie libérale se lèvent immédiatement : le communisme et le fascisme. Sept décennies plus tard, avec la mort de la dernière alternative planétaire au modèle démocratique, le triomphe apparent s'est transformé en victoire réelle, du moins à moyen terme. Ce combat, finalement gagné, fut tout sauf évident, et il suscita de multiples réflexions, débats et controverses, à la fois dans sa dimension externe (contre les totalitarismes et leurs zélateurs) et à l'intérieur de sa sphère d'existence : désamorcer les attaques portées contre la démocratie en approfondissant celle-ci, en passant d'une démocratie de représentation à une démocratie d&

Ecrit par : Philippe Buton

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Une Histoire intellectuelle de la démocratie" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes