Livre Une jeunesse rwandaise

5.0/10
Boite de  Une jeunesse rwandaise
  • 142 pages

Chantal Umuraza avait 19 ans lorsque s'est produit le génocide du Rwanda. Son récit débute un dimanche d'été dans les collines de la Drôme et, dès la première page, nous commençons à voyager entre la région où habite actuellement l'auteur et son village natal au Rwanda. Un village traversé par une rivière qui charriera la mort et la vie. La jeune femme raconte son enfance, ses années d'école, son désir à l'adolescence d'imiter Sissi et d'épouser un Blanc, sa curiosité de la ville, tout autant que les travaux paisibles à la campagne. La houe et la machette, les deux outils indispensables pour le travail des champs. Chantal mettra du temps à admettre que la guerre s'étend jusqu'à son village. Elle n'est pas prête à croire que la haine est partout dans le pays. Elle qui, fillette, ne se considérait ni hutu, ni tutsi : Ndi umunvarwanda, je suis rwandaise. Les collines sont le théâtre de la vie au quotidien, mais aussi de la guerre. En 1994,

0
0
0
0

Du même auteur Continuer sur votre lancée

  • Haïti et la France 1804-1848. Le rêve brisé

Les critiques & échangesDiscussions et débats sur ce livre

Auteurs :