Affiche Vanité des vanités...

Il a quitté son appartement, abandonné ses habitudes parisiennes, dit adieu à ses amis et à ses anciennes fonctions journaliste de télévision, psychologue-psychanalyste. Il demeurera prêtre car ce n'est pas une fonction mais un sacrement, qu'il a d'ailleurs reçu tardivement, à cinquante ans passés. Il a fait construire une casbah aux confins du désert marocain, où il s'est installé, loin de tout, plus près peut-être de lui-même. De son oasis, où il vit dorénavant en ermitage, Daniel Duigou nous fait partager les beautés, les silences, les rares et riches rencontres. Un quotidien rythmé par ses lectures bibliques, notamment par celle d'un livre étrange, si déconcertant que sa canonicité à parfois été remise en cause : Qohélet, ou L'Ecclésiaste, qui frôle le nihilisme tant il s'inscrit en faux contre toutes les logiques du monde. Daniel Duigou se joint à cette critique radicale, qui cache une sagesse de la liberté : oui, il faut en finir avec les idéolo

Ecrit par : Daniel Duigou

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Vanité des vanités..." ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes