Affiche Vercingétorix ou le mirage d'Alésia

Comment expliquer qu'on puisse édifier une référence positive sur une défaite et s'identifier à un héros quelque peu contrit qui ne laisse dans l'histoire qu'une trace météorique ? Au delà de toutes les reconstructions, justifiées ou flou, de l'historiographie française, l'auteur propose, en contrepoint du tableau de la société gauloise, en même temps que les faits eux-mêmes, une analyse du statut de l'événement. Ce qui se profile derrière ces " jours mornes et semblables " de l'automne gaulois, c'est la silhouette trouble de Vercingétorix, qui personnifie moins la gloire que l'ambiguïté absolue. L'amour ou la réprobation qu'on porte au personnage comme au lieu sont précisément à la mesure de ce symbole, qui fâche, excuse et console tout à la fois...

Ecrit par : Serge Lewuillon

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Vercingétorix ou le mirage d'Alésia" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes