Affiche Villa Mathilde

Directeur des ressources humaines dans une banque, François Pastel s'estime, à quarante ans, maître de son destin. Il aime son métier, vit une vie à sa mesure. Un jour, pourtant, le siège central de la Péralco lui demande de procéder à une vague de licenciements. Pour Pastel, c'est le début d'une épreuve qui l'amène à perdre, peu à peu, le contrôle de son existence. Dans la nuit du doute où il se laisse glisser va s'imposer Mathilde, une femme belle et brisée, messagère d'une jeunesse qu'il croyait avoir reniée Tout en restant fidèle au lyrisme sombre et sensuel des Frères Romance (Prix Renaudot, 1990), Jean Colombier, entre compassion et humour, aborde sous un angle original un problème très contemporain : celui du chômage et de ses conséquences affectives chez des êtres qui, bien que placés du côté du " pouvoir ", n'ont pas renoncé au chant du rêve.

Ecrit par : Jean Colombier

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Villa Mathilde" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes