Affiche Histoire du Vietnam
  • 1 saisons
  • 6 épisodes
  • Début :
    1984
  • Statut :
    Terminée
  • Hashtag :
    #

Un documentaire en six parties retraçant l'histoire du Vietnam, de la domination chinoise jusqu'aux années 1980, qui détaille particulièrement l'épisode colonial français et la guerre du Vietnam. Il a été élaboré sur la base de nombreuses images d'archive et d'entretiens divers avec notamment des camarades de route d'Hô Chi Minh (1890-1969).

0
0
0
0

Saisons & épisodes Les résumés de tous les épisodes de Histoire du Vietnam

S01E01 La perle de l'empire (1000-1945) 02/03/1984 A l'époque où la France et l'Angleterre se partagent le monde, l'Indochine est la plus belle et la plus riche colonie française. Inspirant la littérature, les arts, la chanson, elle est fêtée lors de l'exposition coloniale de Paris en 1931, à l'apogée de l'empire. L'histoire de l'Indochine se fonde sur la conquête militaire. Jules Ferry sera le premier à structurer véritablement la colonie. Un premier scandale du Tonkin provoque d'ailleurs la chute de son gouvernement. Ensuite, pendant vingt ans, c'est la pacification, douloureuse pour les autochtones. Déjà, il y a des avertissements. Mais ni les Français en 1945, ni les Américains en 1965, n'y prennent garde.
S01E02 La guerre oubliée (1945-1952) 02/03/1984 En 1945, Hô Chi Minh, avec quelques centaines de maquisards communistes, s'empare du pouvoir en Indochine, immédiatement suivi par le peuple vietnamien, qui le surnommera «oncle Hô». Les troupes du général Leclerc répliquent en reconquérant le Sud du pays. Malgré un accord par lequel la France reconnaît le Viêtnam, les incidents se multiplient et dégénèrent en guerre coloniale classique, qui s'embourbe rapidement dans la jungle et les rizières. Les Etats-Unis désapprouvent ce conflit. Mais en 1949, Mao Zedong proclame la République populaire de Chine. Devant cette extension des territoires communistes en pleine guerre froide, l'Amérique s'engage dans la guerre de Corée et soutient l'action française en Indochine.
S01E03 Dien Bien Phu (1953-1954) 02/03/1984 En 1953, la guerre d'Indochine est devenue impopulaire en France. Mais c'est aussi une guerre rentable dans la mesure où les Américains la financent à 80% en dollars, donc en devises. A la mort de Staline, c'est la détente et les Français se retrouvent seuls sur le théâtre des opérations. La France ne peut ni faire la paix, ni gagner la guerre. Le 7 mai 1954, après un siège de trois mois, le camp de Diên Biên Phû et ses 9000 hommes appartenant à dix nationalités différentes - Français, Algériens, Marocains, Sud-Vietnamiens, Allemands, etc - se rendent après une terrible bataille. La moitié des prisonniers mourra en captivité. Diên Biên Phû sonne le glas de la présence française au Viêtnam. Pierre Mendès-France, que la France traumatisée appelle à la présidence du Conseil, signe avec Hô Chi Minh les accords de Genève, en juillet 1954.
S01E04 Oncle Sam contre Oncle Ho (1954-1967) 02/03/1984 En 1954, les accords de Genève prévoient le partage du Viêtnam le long du 17e parallèle. Tandis qu'au nord, les réformes initiées par Hô Chi Minh provoquent l'afflux de paysans catholiques vers Saïgon, au sud, les Etats-Unis mettent au pouvoir Ngô Dinh Diem, antifrançais et farouche catholique. Sa politique autoritaire provoque de vives tensions avec le Nord et l'organisation d'un mouvement de résistance communiste au Sud-Viêtnam : le Viêtcông, vite soutenu par Hanoï. Diem s'attire rapidement l'inimitié des siens. Des bonzes bouddhistes s'immolent par le feu pour marquer leur opposition à ce catholique extrémiste. Kennedy finit par désavouer Diem, mais un peu tard : les Etats-Unis sont engagés.
S01E05 En direct de Saïgon (1967-1970) 02/03/1984 En 1967, le Viêtnam du Sud résiste au communisme grâce au demi-million de soldats américains présents et à l'énorme machine de guerre que les Etats-Unis déploient. Outre l'artillerie classique, un certain nombre de nouveautés militaires vont être testées : détecteurs de chaleur humaine, bombes à billes, à fragmentation, caméras à infrarouge, napalm, et enfin, le tristement célèbre «agent orange». Mais le Viêtcông ne cède pas. Et un phénomène nouveau intervient : la télévision. Les Américains assistent à une guerre en direct, ils voient la couleur rouge du sang qui coule dans les deux camps. Plus de 700 journalistes sont à Saigon pour couvrir l'événement et dénoncer les exactions que ne manque pas d'entraîner cette guerilla qui s'enlise.
S01E06 Adieu Saïgon (1970-1975) 02/03/1984 Hô Chi Minh meurt en 1969. Le Viêtcong est désormais divisé en deux courants, l'un prosoviétique, l'autre prochinois, les deux puissances communistes étant brouillées. Grâce à Kissinger, Nixon réussit à négocier avec Pékin puis avec Moscou. Après un dernier bombardement sur Hanoï et Haïphong qui va durer onze jours, un accord est enfin signé en janvier 1973. Il prévoit un cessez-le-feu immédiat, la libération des prisonniers, le retrait des forces américaines et des élections pour un gouvernement unique. En soixante jours, les GI quittent les lieux. Après leur départ, la guerre reprend rapidement. Les îlots communistes sont de plus en plus nombreux dans le Sud et, en 1975, le Nord lance une offensive générale.

Les critiques & échangesDiscussions et débats sur la série