Affiche Westworld

Westworld, un parc d'attractions dernier cri, les visiteurs paient des fortunes pour revivre le frisson de la conquête de l'Ouest. Dolores, Teddy et bien d'autres sont des androïdes à apparence humaine créés pour donner l'illusion et offrir du dépaysement aux clients. Pour ces derniers, Westworld est l'occasion de laisser libre-cours à leurs fantasmes. Cet univers bien huilé est mis en péril lorsqu'à la suite d'une mise à jour, quelques robots comment à adopter des comportements imprévisibles, voire erratiques. En coulisses, l'équipe, qui tire les ficelles de ce monde alternatif, s'inquiète de ces incidents de plus en plus nombreux. Les enjeux du programme Westworld étant énormes, la Direction ne peut se permettre une mauvaise publicité qui ferait fuir ses clients. Que se passe-t-il réellement avec les androïdes ré-encodés ?


Saisons & épisodes



Séries TV similaires, à découvrir


Critiques

atlza le 12/12/2016
8/10

Parfois illogique, souvent peu compréhensible. La deuxième série majeure de HBO après Games of Thrones (Les clins d'oeil à sa grande soeur ne sont d'ailleurs pas absents), gagnerait sans doute parfois à être moins retorse, elle n'en reste toutefois pas moins excellente et originale ; le sujet et la style narratif laissent quand à eux la place à une multitude de possibilités pour les prochaines saisons.


DocteurMadGeek le 06/04/2018
9/10

Tout ce que j'aime : un univers léché, de la science fiction fantasmée, un casting chorale et une dimension meta hyper constructive. Pour vous faire une vraie idée de cette production, il FAUT voir le film original avec un Yul Brynner en robot psychopathe. Le film dévoile d'ailleurs le futur de la série en dévoilant déjà les autres univers du parc d'attraction que je vous laisse le plaisir de découvrir.


atlza le 27/06/2018
A propos de la saison 2
8/10

Très très déçu par cette saison 2.
J'ai vraiment eu l'impression de m'infliger, telle une punition les 7 premiers épisodes. Si originalité et la beauté photographique de la série sont toujours là, les scénaristes ont aussi voulu garder et même amplifier la complexité de l'intrigue. Problème, au lieu de complexifier celle-ci ils ont complexifié la narration. Multiples personnes ou groupes de personnages à suivre dans des timelines différentes... On passe de l'un à l'autre en permanence, sans avertissements et parfois pour des séances très courtes. Alors que vous êtes encore à vous demander qui sont les membres de tel groupe, ce qu'ils font, ont fait, et où ils vont, que déjà la narration coupe et vous envoie dans un autre, groupe une autre époque. Problème, le rythme n'est pas soutenu et ne permet pas d'être tenu en haleine, avec une envie irrépressible de découvrir la suite, c'est de courage qu'il faut s'armer pour avancer.
Les personnages eux-mêmes ne se sont pas enrichis, le personnage de Dolores n'est rien de plus qu'un espèce de diable tueur assoiffé de sang aveuglé pas la vengeance. Certes, pourquoi pas, mais alors comment et pourquoi tant de monde la suit ? Le personnage de Bernard est mou, lent, ennuyant à mourir et ce alors qu'une large partie des 2 premiers tiers de la saison s'appuie sur lui : somnolence et agacement garantis.
La quête de Maëve pourrait être la plus intéressante et la plus humaine, mais elle parait un peu vide de sens et trop personnelle pour porter une série. De plus elle l’emmènera dans un autre parc, tant vendu dans les bandes annonces de cette saison 2 : Shogun world. Et là énorme déception, rien, aucun intérêt nada, que dalle. On vous donne à voir qu'un autre monde existe, et c'est tout, l'apport de celui-ci à la narration est aussi court qu'inutile, franchement on s'en serait passé. Même chose pour le monde situé en inde, qui pourtant ouvre la saison, intérêt nul, pas du tout exploité ni exploré.
L'épisode 7 est un summum d'ineptie et de bouillie incompréhensible, ou la logique a perdu toute place, une belle bataille épique comme Westworld sait nous les vendre, avec un intérêt encore une fois proche du néant, tous les personnages secondaires mourant d'une balle, une seule, peu importe ou celle-ci les touches, tandis que les personnages principaux sont irrémédiablement manqués par leur adversaires façon éléphant dans un couloir, ou s'en tirent vivants après avoir pris 8 pastilles dans le buffet. Navrant. Les pouvoirs de Maêve augmentant avec le temps deviennent un bon prétexte scénaristique au grand n'importe quoi et celle-ci ne manquera pas de les utiliser que quand ca arrange les scénaristes.
L'épisode 8 par contre, même s'il souffre quelques illogismes, nous montre ce que pourrait être un Westworl à la narration simplifié, à la lecture plus aisée : compréhensible. Avec des personnages approfondis, une timeline unique et un spectre de personnages principaux restreints. Il donne une autre dimension à la saison, dont on attendait un commencement d'explication depuis 6 épisodes. Espérons que la fin de la saison s'en tiendra à ce style narratif et apportera les réponses nécessaires, afin de pourquoi pas,nous laisser entrevoir d'autres histoires que celles poussives que l'on subit depuis la saison 1.
Allez, motivation... Encore 2 épisodes, et c'est la quille.


Juke le 27/06/2018
6/10

Et bien je me rends compte que je n'avais pas posé ma critique de Westworld.
Et la critique d'Atlza me tend la perche, tout simplement parce que j'ai laissé tombé cette série avant le dernier épisode de la saison 1, déjà les incohérences, les personnages idiots utiles aux scénaristes, les digressions interminables dans les dialogues, tout cela avait eu raison de ma patience.
Dommage, plein d'efforts ont été fait pour faire quelque chose de qualité mais le tout est beaucoup trop soporifique.


DocteurMadGeek le 09/07/2018
9/10

Rhaaa... j'ai quand même du mal à vous suivre... Clairement, Westworld fait partie de ces séries qui nous font nous poser des questions... Si on ne suit pas attentivement, si on essaie pas de comprendre les rouages, forcément on se fait distancer. Ce n'est pas une série Grand Public comme Game Of Thrones, elle s'approche plus d'un LOST. Moi j'ai adoré le twist, ou LES twists, l'explication du pourquoi du comment, il m'a fallu creuser un peu, certes, mais c'est ce qui rend l'œuvre cool. Dolorès est pleine de haine, évidemment : on l"a violée et battue des milliers de fois. Bernard est mou, forcément : il s'est volontairement foutu le zouk dans le cerveau pour que son plan ne tombe pas à l'eau. Tout s'explique, et plutôt bien. Le seul pêché de cette série, à mon sens, c'est de ne pas prévenir sur le niveau d'attention qu'elle implique pour être correctement consommée.


Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Retrouvez toutes les informations sur Westworld lancée en 2016 : synopsys, casting complet, acteurs, scénariste, réalisateur. Découvrez des séries similaires à regarder également. Faites vous une idée de la série grâce à la note des membres et aux critiques des internautes.

La bande annonce du moment
Dans l'actualité
Le podcast Kifim : épisode 2 !
Le podcast Kifim : épisode 2 !
Demandez la programmation du festival Spoilers à Rennes !
Demandez la programmation du festival Spoilers à Rennes !
La bande-annonce officielle de la saison 2 de Westworld est enfin là !
La bande-annonce officielle de la saison 2 de Westworld est enfin là !
Pour aller plus loin

Hashtag : #Westworld
Network : HBO

Recommander cette série
Partager
Gérez vos listes